Prix Historia 2018 - Film de fiction, les nominés

Le procès du siècle
de Mick Jackson









Alors qu'elle mène une conférence sur l'Holocauste, la professeur en études juives Deborah Lipstadt (interprétée par Rachel Weisz) met en cause les négationnistes qui douteraient de l'existence des chambres à gaz. Elle s'attaque à la propagande de David Irving (Timothy Spall), un universitaire extrémiste. Or celui-ci est dans la salle et la met au défi de trouver des preuves de ce qu'elle avance. Il la poursuit même en justice et l'historienne doit étayer ses convictions devant la cour. Elle se rend au camp d'extermination d'Auschwitz, en compagnie de son avocat Richard Rampton, afin de préparer sa défense. Un procès au long cours commence... Le réalisateur s'inspire d'une histoire vraie.


Les Oubliés

de Martin Zandvliet



1945. Danemark. Fin de la Seconde Guerre Mondiale. Plusieurs soldats allemands, à peine sortis de l’adolescence, sont faits prisonniers par l’armée danoise et envoyés en première ligne pour désamorcer les mines enfouies le long de la côte. Pour eux, la guerre est loin d’être terminée. Inspiré de faits réels, Les Oubliés raconte cet épisode tragique de l’Histoire.


Frantz

de François Ozon




Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville. Frantz est le remake de Broken Lullaby, réalisé par Ernst Lubitsch en 1932 et lui-même adapté d'une pièce de Maurice Rostand, publiée en 1930. François Ozon a choisi d'adopter un autre point de vue, celui de la jeune veuve et non du soldat français mais a conservé certaines des scènes créées pour le premier film.